top of page

Blog

Lire les étiquettes : Avoir toutes les clés de lecture !

La lecture des étiquettes nutritionnelles représente pour certain(e)s d'entre vous, une étape complexe, des informations illisibles, ou difficiles à comprendre.


Cet exercice est pour moi une étape clé dans vos parcours de suivi, que j'aborde en systématique dans mes consultations !


Voici donc les grandes lignes concernant ces étiquettes nutritionnelles :


Dans un premier temps on peut voir sur l'emballage une date de consommation, pour laquelle 2 sont possibles :


- DLC : Date Limite de Consommation est la date après laquelle le produit concerné devient dangereux pour la santé. Elle est indiquée par la mention : « À consommer jusqu'au... »


- DLUO ou DDM : Date Limite d’Utilisation Optimale ou Date de Durabilité Minimale indique qu’une fois la date dépassée, le produit perd de ses qualités gustatives ou nutritives mais n'est pas dangereux pour la santé. Elle est indiquée par la mention « À consommer de préférence avant le... » ou « À consommer avant fin ... ».


On retrouve aussi des informations telles que : Alléger, réduit en, pauvre en et sans, quelle information est la bonne ?


Concernant les produits sucrés on retrouve la mention : « Sans sucres », « Allégé en sucres » et

« Sans sucres ajoutés »

Seule la mention « Sans sucres ajoutés » vous permet d'avoir le bon produit car il n’a pas été additionné de sucres ou de matières sucrantes lors de sa fabrication, mais il peut contenir les sucres naturellement présents dans les aliments qui ont servi à le préparer (jus de fruits, compotes, etc.).


Concernant les produits salés on retrouve la mention « À teneur réduite en sel / sodium », « Pauvre en sel / sodium » et « Sans sel »

Dans le cas d'un régime strict sans sel qui vous est prescrit alors la mention « Sans sel » sera la plus adaptée.

Sinon, la mention « À teneur réduite en sel / sodium » qui correspond à une teneur avec au minimum 25 % de sel en moins qu’un produit similaire. Il est potentiellement toujours salé mais moins que la majorité des produits équivalents.


Concernant les produits gras on retrouve la mention « Sans matière grasse », « Allégé en matières grasses » et « Pauvre en matières grasses » .

Pour tout les produits à 0% ou allégés on vous rajoute souvent des additifs pour pallier à cet apport réduit de gras. Donc pas très intéressant en qualité nutritionnelle du produit. Vérifiez plutôt que votre produit contient 20% de matières grasses maximum et éviter les 0%.


Puis il est important de s'attarder sur la liste des ingrédients :


Ils sont toujours notifiés de l'ingrédient le plus important en quantité au moins important.

Il est bon de savoir quels sont les 3 premiers ingrédients, si vous retrouvez le sucre et/ou le sel il risque d'être en quantité relativement élevée. Vérifiez ensuite dans le tableau de valeurs nutritionnelles quelle est la valeur pour une portion consommable.



Les additifs alimentaires sont aussi visible sur cette liste d'ingrédients et ils décomposent en plusieurs groupes en fonction de leur rôle


- Les colorants : E100 ajoutent artificiellement de la couleur aux aliments et sont d’origine naturelle (organique ou minérale) ou de synthèse


- Les conservateurs : E200 sont des substances dont l'effet direct retarde ou empêche d'indésirables modifications microbiologiques dans les denrées alimentaires


- Les antioxydants : E300 sont des molécules qui aident à protéger les aliments contre les réactions d'oxydation qui accélèrent le vieillissement. Il peut s'agir d'altérations dues à l'oxygène de l'air, à la lumière, aux traces de métaux ou à certaines enzymes

- Les agents de texture (dont les émulsifiants et les amidons modifiés) : E 400 sont utilisés comme gélifiants et épaississants


- Les édulcorants : E900 correspondent aux substances utilisées pour donner une saveur sucrée aux denrées alimentaires, ou comme édulcorants de table. Ceux-ci sont utilisés lors de la fabrication de denrées alimentaires à faible valeur énergétique, de denrées non cariogènes et d'aliments sans sucres ajoutés pour prolonger la durée de vie en étalage par le remplacement du sucre, ainsi que pour la production de produits diététiques


- Les exhausteurs de goût : E600 sont des substances organiques qui, sans avoir une saveur propre prononcée, ont néanmoins la propriété de renforcer le goût et/ou l'odeur d'une denrée alimentaire


- Les acidifiants : E500 désigne trois carbonates de sodium utilisés comme régulateurs d'acidité, stabilisants et poudres à lever.


Puis pour terminer regardons le tableau de valeurs nutritionnelles :


Vous avez toujours d'indiqué des valeurs pour 100grs ou par portion consommée, puis les informations telles que les calories, les grammages de matières grasses totales dont saturées, glucides dont sucres, protéines, sel, et fibres et parfois vitamines.


Pour tout les produits sucrés , pour 1 portion la ligne "Dont Sucre" ne doit pas excéder 10grs.

Pour les plats tout prêts et les yaourts : La quantité de protéines doit être supérieure ou égale aux matières grasses totales.


Pour un plat tout prêt, la ligne matière grasse totale ne doit pas excéder 10grs sinon au delà votre plat est considéré comme gras.


Et enfin pour tout les aliments salés, pour 1 portion la ligne "sel" ne doit pas dépassée 1gr.


Maintenant que vous savez tout cela, faites le test en lisant vos emballages sur vos achats habituels pour voir s'ils sont judicieux et si vous souhaitez tester un nouveau produit alimentaire prenez le temps de faire cette lecture !

Consommer gourmand ou se faire plaisir ne veut pas dire consommer un produit de mauvaise qualité !


Kommentare


Featured Posts
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
bottom of page